-
Annonces google
» coniques
 ahmed_20 2012-12-26, 05:38

»
 ahmad ahmadi 2012-09-14, 16:04

»
 karizma133 2012-08-31, 09:16

»
 aziza alaoui 2012-03-10, 13:38

» des expressions crits
 aziza alaoui 2012-03-10, 13:14

»
  2012-02-20, 10:25

» les etablissement avec une bacalaureat science maths
 melle nadia 2012-01-01, 05:39

»
  2011-12-27, 07:39

» ::
  2011-12-27, 07:35

» - - Lois de C.I -structures
 KARIMKHAN 2011-12-14, 06:49

»
  2011-11-19, 09:40

» les leons de maths
 mery sanida 2011-11-12, 10:22

» traduction en arabe de la plante des singes
  2011-08-07, 07:29

» Antigone - questions et reponses
  2011-08-07, 07:21

» les figures de style
  2011-08-07, 07:03

» les figures de style
  2011-08-07, 07:01

» les personnages principaux de la boite a merveilles
  2011-08-03, 16:26

» la boite a merveilles en arabe
  2011-08-03, 16:22

»
  2011-08-02, 06:52

» scma narratif de la boite a merveilles
  2011-08-02, 06:33

» names of vegetables
  2011-08-02, 06:17

»
  2011-08-02, 05:57

»
  2011-08-02, 05:41

» 1 2006
  2011-07-22, 09:38

»
  2011-06-27, 06:32

»
  2011-06-27, 06:18

»
  2011-06-27, 06:12

»
  2011-06-27, 05:32

»
 amira 2011-05-03, 04:02

»
 amira 2011-05-03, 04:00

Navigation
Lycee
Fac
Prepas
Ecole
Dcouvrire Le Maroc

Assou U-Baslam ...chef de la resistance Tinghir

-  ::   :: 

      

Assou U-Baslam ...chef de la resistance Tinghir

   Mohamed 2007-05-01, 03:43

Assu U-Baslam: chef de la rsistance marocaine la pntration franaise

Assa wali Nath U-Ba Slam (Assu est le diminutif de Assa) naquit en 1890 dans les montagnes du Saghro, au sein de la grande tribu berbre des At Atta. Son pre, Ali U-Ba Slam, s'tait sdentaris et il tait devenu le chef de son clan, amghar n tmazirt, des Illushan. Ds sa jeunesse, Assu se signala par son intelligence et son srieux, ainsi que son habilit faire du commence.

C'est donc tout naturellement qu'il devint son tour amghar; en 1919 ou quelques temps aprs. Il tait hostile la prsence des franais au Maroc et, en prvision d'une guerre contre eux, il acquit, en contrebande , un stock important d'armes feu. Les hommes du marchal Lyautey n'avaient pas encore fait mains basse sur le pays 'atta mais ils disposaient d'agent locaux qui leur taient dvous, tel Haj Thami el Glawi, un des grands cads de l'Atlas occidental.

En 1918, celui-ci avait mme men une campagne dans la valle de todgha pour intimider les At 'atta et, en 1920, sur l'injonction des franais,il entreprit une opration de pacification. Il soumit une partie du pays 'atta et il nomma un de ses allis chef des populations vainces. Son autorit devait s' tendre plus tards sur d'autres rgions du Maroc, mais il demeura partout d'importantes poches de rsistance aux Franais et au Glawi.

'Assu fut du nombre des premiers rsistants et quand la plupart des clans voisins firent soumission, il continua seul la lutte, faisant de sa place forte, Taghiya n Illusham, une citadelle de la rsistance et un point de ralliement des Berbres hostiles la conqute colonial. Ces mmes Berbres devaient l'lire, en 1932, amghar n ufella, chef suprme, et le chargrent de diriger la lutte. De l'Adrar n saghro, la montagne de Saghro; 'Assu et ses hommes harcelrent les fidles du Glawi qui, ne pouvant les dloger, appelrent les Franais l'aide.

Ceux-ci runirent une forte arme et dcidrent d'en finir avec la rsistance des At Atta. Le 21 fvrier 1933, deux colonnes partirent l'assaut du massif du B Gafr: l'une, partie de l'est, tait commande par le gnral Giraud, l'autre, partie de l'ouest, tait sous la responsabilit du gnral Catroux. Avant d'engager la bataille, les deux officies proposrent 'Assu de se rendre. Il refusa et la guerre commena. Les troupes franaises, grossies des forcer berbres fournies par les clans soumis, taient estimes 82.000 hommes avec, en plus, une escadrille de quarante quatre avions, partie de Ouarzazate.

Les troupe de 'Assu, elles, ne runissaient que 12.000 guerriers, auxquels se joignirent des centaines de femmes et d'enfants, ce qui faisait un total de 70.000 personnes. Les premiers assauts de l'ennemi furent repousss avec succs. Ds que les Franais et leurs allis arrivaient la porte des fusils, les At 'Atta tiraient. Les femmes et les enfants les accueillaient, eux, par une vole de pierres qui faisaient autant de victimes que les balles. Mais les troupe franaises, soutenues par l'aviation, parvinrent soumettre les rsistants un tir d'artillerie ininterrompu. Des appels la reddition furent lans par les officiers franais mais 'Assu les rejeta.

La rsistance de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants, qui se savaient pourtant perdus, fora l'admiration des Franais et le gnral Spillman, dans ses mmoires, prouva des scrupules mettre en pice ces rsistants qui prfraient mourir plutt que de se rendre. 'Assu, pour viter son peuple l'extermination, finit par accepter le principe de la ngociation. Le 25 mars, il descendit de la montagne avec ses hommes et dposa les armes. Il tait prt arrter la guerre si les Franais acceptaient ses conditions. Le gnral Hur qui avait assist la scne, exprima, dans ses souvenirs, son admiration pour 'Assu et ses hommes qui, mme dans la dfaite, restaient dignes et fiers.

'Assu exigea que l'autorit du Glawi, acquis aux Franais, ne s'tende pas au Saghro et il obtint l'assurance que le droit coutumier des At 'Atta (en berbre azref) sera observ. L'attachement au droit coutumier berbre n'empchait pas 'Assu d'tre un bon musulman et mme un homme trs religieux. Il avait une telle influence sur ses hommes que les Franais, pour viter qu'il reprenne les armes contre, eux acceptrent ses conditions. Il le nommrent mme chef de son clan et plus tard, il assuma des charges de magistrat au sein de la cour d'appel de Ighram Amazdar.

En 1939, 'Assu fut nomm galement cad et garda cette fonction jusqu' sa mort. En effet, aprs l'indpendance du Maroc, en 1956,il fut confirm dans ses fonctions alors que les cads, qui s'taient compromis avec l'administration colonial, avaient t relevs de leurs fonctions.

'Assu s'insurgea contre la suppression du droit coutumier berbre par les autorits marocains et continua l'appliquer dans sa rgions. L'administration, craignant qu'il se rvolte, ferma les yeux sur ses agissements.

Le 16 avril 1960, il succomba la maladie. Il fut inhum dans son village natal de Taghiya. Son fils ain, 'Ali n Lhadj, fut nomm cad, la demande des At 'Atta et garda la charge jusqu' sa retraite en 1974, son propre fils lui sucda.
Par: haddadou
LEMATIN .ma

Mohamed



: 1266
: 27
Localisation : Paris
Emploi : etudiant en Classes Preparatoires aux Grandes Ecoles PCSI Lycee technique Raspail Paris
Loisirs : Internet Programmation Electronique
: 04/04/2007


:

    http://sciencemaths.c.la

    

: Assou U-Baslam ...chef de la resistance Tinghir

    2007-05-05, 14:51

oui vraiment assou oubaslam a traite une histoire riche avec l ancre de sang et de courage .............

*** ***
***          ***

: 175
: 27
Localisation : tinghir
Emploi : eleve
Loisirs : football
: 22/04/2007

    http://www.hichamda89.skyblog.com

    

: Assou U-Baslam ...chef de la resistance Tinghir

    2007-05-05, 14:54

" "

*** ***
***          ***

: 175
: 27
Localisation : tinghir
Emploi : eleve
Loisirs : football
: 22/04/2007

    http://www.hichamda89.skyblog.com

    

      


-  ::   :: 

 
: