-
Annonces google
» coniques
 ahmed_20 2012-12-26, 05:38

»
 ahmad ahmadi 2012-09-14, 16:04

»
 karizma133 2012-08-31, 09:16

»
 aziza alaoui 2012-03-10, 13:38

» des expressions crits
 aziza alaoui 2012-03-10, 13:14

»
  2012-02-20, 10:25

» les etablissement avec une bacalaureat science maths
 melle nadia 2012-01-01, 05:39

»
  2011-12-27, 07:39

» ::
  2011-12-27, 07:35

» - - Lois de C.I -structures
 KARIMKHAN 2011-12-14, 06:49

»
  2011-11-19, 09:40

» les leons de maths
 mery sanida 2011-11-12, 10:22

» traduction en arabe de la plante des singes
  2011-08-07, 07:29

» Antigone - questions et reponses
  2011-08-07, 07:21

» les figures de style
  2011-08-07, 07:03

» les figures de style
  2011-08-07, 07:01

» les personnages principaux de la boite a merveilles
  2011-08-03, 16:26

» la boite a merveilles en arabe
  2011-08-03, 16:22

»
  2011-08-02, 06:52

» scma narratif de la boite a merveilles
  2011-08-02, 06:33

» names of vegetables
  2011-08-02, 06:17

»
  2011-08-02, 05:57

»
  2011-08-02, 05:41

» 1 2006
  2011-07-22, 09:38

»
  2011-06-27, 06:32

»
  2011-06-27, 06:18

»
  2011-06-27, 06:12

»
  2011-06-27, 05:32

»
 amira 2011-05-03, 04:02

»
 amira 2011-05-03, 04:00

Navigation
Lycee
Fac
Prepas
Ecole
Dcouvrire Le Maroc

La tribu Ait Atta Un peuple exceptionnel

-  ::   :: 

      

La tribu Ait Atta Un peuple exceptionnel

   Mohamed 2007-06-22, 03:52


AIT ATTA ORIGINES ET EMPLACEMENT

La tribu Ait Atta est la plus grande et remarquable au Sud du maroc. Les Ait ATTA sont territorialement rpandus dans des groupes discontinus sur trois provinces, ceux de Bni Mallal au Maroc central; ceux de Ouarzazate et Qsar s-Suq (officiellement EL RACHIDIA) dans les parties du sud-centrales et du sud-est du pays. Bien que la langue nationale du Maroc soit l'Arabe; les ait Atta parlent le Tamazight.


AIT ATTA Origines
Les traditions d'origine de dait Atta, aussi bien que quon connat de leur histoire, ont d'importance pour une comprhension de leur identit.

Dans son uvre Les Ait Aha du Sahara et la pacification du Haut Dra , G. Spillman mentionne l'existence de cinq tribus (Khems Khmas) : Ait Ouallal, Ait Ouahlim, Ait Isfoul, Ait Iazza et Ait Ounbgi. Selon cet auteur, ces tribus se subdivisent en sous-tribus appeles fractions, qui leur tour donnent des petites fractions nommes ighess en tamazight, ce qui signifie l'os . Ighess est donc l'lment de base qui constitue lossature de la tribu, et par consquent, celle de la confdration. Cette structure socio-politique fonctionne de manire quasi dmocratique.

Le personnage cl des ait atta est Dadda ' Atta ou le Grand-pre ' Atta, que tous les Attaouis considre comme leur anctre commun et qu'ils soutiennent comme un parangon des vertus viriles, bien qu'aucun d'eux n'a vraiment de traces des liaisons gnalogiques relles. Il n'y a cependant, aucun doute qu'il tait une vritable figure historique, le tombeau de DADA ATTA se trouve Taqqat n-lliktawen, 25 kilomtres au nord de Tagunit dans la Valle Suprieure DRA province de ZAGOURA.



Dada atta a t tu dans la bataille contre les Arabes dans une priode non date avec exactitude, mais la tradition le joint aussi deux saints importants, Mulay ' Abdallah ben Hsain, qui est mort entre 1566 et 1592, avait crois dada Atta, quand il avait visit la Zawiya Amghariyin Tamsluht, 20 kilomtres au sud-ouest du Marrakech , mais aussi sidi Ahansal, le fondateur de la Zawiya Ahansal dans le Haut Atlas avait rencontr dada Atta, probablement au dernier quatorzime sicle.

Les Ait Atta ont t remarqus par leur courage et leur resistance la colonisation ( lire l'article "Bataille de Sahgrou" dans la rubrique Histoire). ils ont su gard leur langue, coutumes et traditions malgr une arabisation et une occidentalisation de plus en plus pressante.



Ait Atta, traditions et costumes

Les femmes At Atta sont drapes dans un voile de corps qui les recouvre jusqu la tte. Cette toffe nomme khent, cotonnade trs fine, noire ou violace, teinte lindigo, venait autrefois de Guine. Longue de quatre mtres cinquante, elle est retenue la taille par une ceinture de laine aux couleurs de la tribu et agrafe aux paules par une pice dorfvrerie appele fibule. Ces fibules, tissernat, vont gnralement par paires, relies par une chane dargent.
Elles sont rserves aux femmes maries et tmoignent de leur richesse, mais en cas de rpudiation, elles sont restitues lpoux. Lusage des pantalons sest gnralis tardivement, aprs la pacification. Quand il fait froid, les montagnardes portent sur leurs paules des couvertures de laine rectangulaires appeles ahendir. Ces sortes de mantes aux rayures blanches, brunes, bleues ou noires, parfois grenat et vertes dans les rgions septentrionales, sont comme linsigne de la tribu. Lt tant rserv aux transhumances, elles sont tisses la maison pendant les mois dhiver. Les Sahariennes senveloppent dun voile de cotonnade noire appel lgna, brod de fils de laine multicolores ou de perles. Comme les rayures des ahendir, les diffrents motifs de ces broderies distinguent coup sr les appartenances tribales. Dans les villages, les femmes portent des pantoufles de cuir teintes ou brodes. Dans les campements, elles vont pieds nus ou sont chausses de nals, simples semelles de cuir ou de caoutchouc retenues par une cordelette dalfa qui passe entre au creux du gros orteil et sattache la cheville.
Les hommes des At Atta portent une tunique droite et chancre (gandoura unisexe), ou une longue chemise de coton (qamis) descendant jusquau niveau du genou, toujours ouverte sur lpaule droite et attache par un cordonnet. Lt, cette chemise est leur seul vtement. Dessous, ils portent ventuellement un pantalon de coton ample et bouffant, dorigine iranienne et appel seroual.
Au-dessus, ils se couvrent lhiver dune djellaba, dun burnous ou dun hak de laine. Le hak est une grande pice dtoffe porte indistinctement par les hommes et les femmes, dans les milieux urbains ou ruraux. De coton, de laine ou de soie, il indique la position sociale de lindividu et varie selon les poques de lanne. Cest un vtement du dessus : on ne le porte que pour sortir. Lourd et laineux, il protge des frimas de lhiver. Lger et en coton, il abrite du soleil. Sil rappelle les draps romains, son origine reste incertaine, compte tenu de la complexit des rseaux dchanges pendant lAntiquit. Ce genre dhabit devait exister partout dans le monde mditerranen, avec des variantes rgionales. La djellaba descend jusqu la cheville et comporte manches longues et capuchon. Elle est chancre en pointe pour permettre le passage de la tte et fendue sur les cts. Des boutons ferment le col. Le burnous, appel aussi selham, lourd vtement en laine double, est une sorte de cape fendue sur le devant et dont on rejette les pans sur les paules afin de conserver une libert de mouvement des avant-bras. Le capuchon est orn dun gland de laine ou de soie. Enfin, les hommes portent, en bandoulire, une sacoche en cuir (aqrab) et quelquefois un poignard lame recourbe. Dans leurs sacoches, quelques menus trsors font leur
fiert : un peu de monnaie, une aiguille et du fil, une pipe et un petit paquet de tabac, peut-tre une lettre froisse.

Pour les hommes comme pour les femmes, il est mal vu daller tte nue. Les coiffures constituent le second lment important du costume des At Atta et rsistent loccidentalisation. Les hommes enroulent autour de leur tte un turban en coton denviron deux mtres. Ce chche, ou tarzzite, protge leur visage et leur cou des vents de sable. Il symbolise la virilit et le pouvoir masculin. Certains sont plutt coiffs dun petit bonnet de laine qui, tout en les abritant des intempries et des ardeurs du soleil, les rendaient autrefois plus discrets aux regards ennemis. Les femmes recouvrent leur tte dun mouchoir lui-mme enserr dans un autre tissu et auquel on superpose les jours de fte un second foulard, lqtib, gnralement rouge vif et damass, bord de franges tresses sequins brillants.

Y sont ajustes des cordelires de soie pompons et une parure de tte garnie de breloques appele talgamut, le petit mors , pingle sur le devant de la coiffe. Le volume et la qualit de cette coiffe situent la personne socialement et marquent le statut : enfant, jeune fille ou femme marie. Les parures compltes ne sont portes qu loccasion des mariages, des naissances et des ftes rituelles. Chaque tribu a sa faon darranger les tresses de cheveux, paissies avec des poils de chvre, retournes sur la tte et fixes des postiches formant des sortes de cornes. Une frange courte trs rase est laisse au-dessus du front.
Le menton des At Atta est parfois orn de motifs gravs laiguille et colors de pigments (tatouages) divers base dantimoine ou d'indigo. Au titre des ornements corporels, les paumes des mains, les plantes des pieds et les cheveux sont teints au henn. Le regard est soulign de poudre dantimoine (khol) dont on dit quil purifie et mme quil arrte les larmes. Les pommettes sont maquilles de fard rouge (akar). Des dcors peints au safran ou au fard noir, appel harqus, soulignent les yeux, les tempes ou lovale du visage dun pais pointill. Les vtements sont parfums par fumigation dessences.
De nos jours, cest exclusivement loccasion des ftes que les femmes portent leurs bijoux, se fardent et se coiffent avec soin. Le costume de la marie attaoua est particulirement spectaculaire, car sa tte est compltement emmaillote dans un foulard, suffisamment fin pour que ses yeux voient au travers de ltoffe. À la coiffe monumentale ralise en cette occasion, sont suspendues de lourdes parures qui lui recommandent dadopter une pose hiratique. Outre les fibules en argent trs ouvrages qui agrafent le drap de ses toffes, elle se pare de toutes sortes de bijoux : bracelets, parures de front, boucles doreille, bagues et colliers qui lembellissent et la protgent du mauvais il. Le plus grand de ces colliers, fait de perles dambre, louban, et port en arrire des paules, se retrouve avec quelques variantes dans toutes les tribus du Sud marocain.
Copyright by Tamazight All Right Reserved.

_________________
pour toutes les questions ladministration du site est ouvert tous
vous pouvez nous contactez par un message priv
tous ensemble pour un forum tres actif
Pour me contacter
Tlphone N 0033613995386
Merci de nous signaler chauque lien qui ne mache pas
..
mohamed

Mohamed



: 1266
: 27
Localisation : Paris
Emploi : etudiant en Classes Preparatoires aux Grandes Ecoles PCSI Lycee technique Raspail Paris
Loisirs : Internet Programmation Electronique
: 04/04/2007


:

    http://sciencemaths.c.la

    

: La tribu Ait Atta Un peuple exceptionnel

   farida 2007-09-03, 15:00

merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii;)

farida



: 172
: 26
Localisation : l' ecole
Emploi :
: 31/08/2007


:

    http://www.maths.big-forum.net

    

: La tribu Ait Atta Un peuple exceptionnel

    2007-09-04, 13:08

.................




: 69
: 25
Localisation :
Emploi :
: 31/08/2007

    

      

- 

-  ::   :: 

 
: