-

Tamazight - La langue berbre

-  ::   :: 

      

Tamazight - La langue berbre

   Mohamed 2007-06-22, 03:39

La langue Tamazight







Le Tamazight (ou le Berbre) est un groupe de langues parles par les Berbres en Afrique du Nord. Elles appartiennent la famille des langues afro-asiatiques.


Le mot berbre provient du grec barbaroi, qui fut retenu par les Romains dans barbarus, puis rcupr par les arabes en barbar et enfin par les franais sous l'appellation actuelle. Les berbres se dsignent eux-mmes par le terme Imazighen (au pluriel); au singulier, c'est le terme amazigh qui est employ (signifiant littralement homme libre ou homme noble). Le mot Tamazight dsigne leur langue, tandis que Tamazgha dsigne leur territoire auquel ils appartiennent.


Les langues berbres sont parles au Maroc, en Algrie et en Libye, avec quelques lots en Tunisie, au Niger et au Mali (voire mme en Égypte, dans les environs de l'Oasis de Siwa l'Est et aux Îles Canaries l'Ouest du continent africain). On dnombre une trentaine de varits. Parmi les plus connues, on cite : tamazight, kabyle, tachelhit, tamasheq, siwi, jerba, chaoua, judo-berbre, etc. Elles doivent affronter la concurrence de l'arabe, de nos jours. Nanmoins, elles sont parles par plus de 20 millions de locuteurs. Le berbre possde son systme propre d'criture, de grammaire et de syntaxe. Tout comme l'arabe, le berbre reprend du franais beaucoup de noms modernes ou d'expressions courantes.
Rpartition gographique







Le berbre, langue essentiellement parle, se dcline en plusieurs formes dialectales. Il n'existe pas de chiffres officiels concernant le nombre de berbrophones.


Dans les les Canaries, le guanche appartient au groupe berbre.













Le Maroc est le premier pays en terme de locuteurs berbrophones avec 40 65% de la population totale. On y parle le rifain (tarifit) dans la rgion du Rif au nord , le braber (tamazight) dans le Haut et le Moyen Atlas au centre du royaume et le chleuh (tachelhit) dans le Haut Atlas et dans l'Anti-Atlas au sud. Le znte est parl dans le nord-est, prs de la frontire algrienne.













En Algrie (25 35% de la population selon Salem Chaker, professeur de l'INALCO) : d'Est en Ouest le chenoui avec le berbere de l'atlas bliden (beni salah) l'Ouest d'Alger( 150 000 locuteurs), le kabyle (4 millions) et le chaoui (2 million) l'Est du pays. Au Sud se trouve galement le berbre du Mzab, de Touggourt, de Ouargla, de Timimoun (znte) et des ksours du sud oranais (Asla, Bousemghoun etc..)













En Tunisie le berbre est parl au Sud ainsi que dans la rgion de Djerba,













le nefoussa en Libye, Aoudjila , Sokna et Zouara.( 20 % dela population)













le siwi parl Siwa : cette oasis du nord est de l'Egypte reprsente le plus oriental des groupes berbres.













Le touareg ou tamasheq est parl dans le sud de l'Algrie, le sud est de la Libye, le Mali, le Niger et le nord du Burkina Faso.













En Mauritanie medredra ( les zenaga)
Écriture



Le berbre est not, depuis le milieu du premier millnaire avant notre re, au moyen d'un alphabet spcifique appel libyco-berbre (ou tifinagh en berbre). Il s'agit d'un abjad, dont il existe plusieurs variantes. Cet alphabet est surtout utilis par le peuple Touareg, ainsi qu'en Kabylie. Depuis le dbut du XXe sicle, le berbre a surtout t crit au moyen de l'alphabet latin ou de l'alphabet arabe. Au Maroc la langue amazighe a t introduite dans l'enseignement primaire, et un alphabet tifinagh actualis adopt officiellement pour l'criture du berbre en 2003. Cette adoption officielle des tifinagh (ou no-tifinagh, car ils divergent quelque peu de ceux traditionnels encore en usage chez les Touareg) revitalisera sans doute cette criture; on peut dj trouver au Maroc des livres de classe ainsi que des publicits commerciales crites au moyen de cet alphabet (contrairement aux tifinaghs classiques qui sont un abjad, dans lequel les voyelles ne sont pas notes. Les no-tifinaghs choisis par l'Institut royal de la culture amazighe du Maroc (IRCAM) sont un alphabet, puisque des signes sont attribus aux voyelles et que celles-ci sont toujours notes).
Statut de la langue berbre







Le berbre n'est reconnu comme langue officielle dans aucun des pays o il est parl. Si le berbre est aujourd'hui trs minoritaire en Tunisie et en Libye, l'indpendance, au Maroc, et surtout en Algrie, l'État a opt pour une politique d'arabisation linguistique parfois brutale sous prtexte de retour une culture pr-coloniale. Cette politique apparat cependant paradoxale certains observateurs qui font remarquer que l'arabe n'est autre que la langue d'une colonisation plus ancienne de ces rgions.


Il faut noter que depuis 1980, date des manifestations du Printemps berbre en Kabylie, la question de l'officialisation de cette langue se pose de manire plus ouverte.


Le berbre a t dclar langue nationale mais non officielle par le prsident algrien Abdelaziz Bouteflika lors de la rvision constitutionnelle du 10 avril 2002, article 3 bis. Nationale, elle l'a toujours t depuis des sicles mais non officielle ; le peuple se demande toujours pourquoi.

















Copyright by Tamazight All Right Reserved

_________________
pour toutes les questions ladministration du site est ouvert tous
vous pouvez nous contactez par un message priv
tous ensemble pour un forum tres actif
Pour me contacter
Tlphone N 0033613995386
Merci de nous signaler chauque lien qui ne mache pas
..
mohamed
avatar
Mohamed



: 1266
: 28
Localisation : Paris
Emploi : etudiant en Classes Preparatoires aux Grandes Ecoles PCSI Lycee technique Raspail Paris
Loisirs : Internet Programmation Electronique
: 04/04/2007


:

    http://sciencemaths.c.la

    

      

- 

-  ::   :: 

 
: