-
Annonces google
» coniques
 ahmed_20 2012-12-26, 05:38

»
 ahmad ahmadi 2012-09-14, 16:04

»
 karizma133 2012-08-31, 09:16

»
 aziza alaoui 2012-03-10, 13:38

» des expressions crits
 aziza alaoui 2012-03-10, 13:14

»
  2012-02-20, 10:25

» les etablissement avec une bacalaureat science maths
 melle nadia 2012-01-01, 05:39

»
  2011-12-27, 07:39

» ::
  2011-12-27, 07:35

» - - Lois de C.I -structures
 KARIMKHAN 2011-12-14, 06:49

»
  2011-11-19, 09:40

» les leons de maths
 mery sanida 2011-11-12, 10:22

» traduction en arabe de la plante des singes
  2011-08-07, 07:29

» Antigone - questions et reponses
  2011-08-07, 07:21

» les figures de style
  2011-08-07, 07:03

» les figures de style
  2011-08-07, 07:01

» les personnages principaux de la boite a merveilles
  2011-08-03, 16:26

» la boite a merveilles en arabe
  2011-08-03, 16:22

»
  2011-08-02, 06:52

» scma narratif de la boite a merveilles
  2011-08-02, 06:33

» names of vegetables
  2011-08-02, 06:17

»
  2011-08-02, 05:57

»
  2011-08-02, 05:41

» 1 2006
  2011-07-22, 09:38

»
  2011-06-27, 06:32

»
  2011-06-27, 06:18

»
  2011-06-27, 06:12

»
  2011-06-27, 05:32

»
 amira 2011-05-03, 04:02

»
 amira 2011-05-03, 04:00

Navigation
Lycee
Fac
Prepas
Ecole
Dcouvrire Le Maroc

Histoire des berberes D'apres IBN KHALDUN

-  ::   :: 

      

Histoire des berberes D'apres IBN KHALDUN

   Mohamed 2007-06-22, 03:36


"Citons ensuite les vertus qui font honneur l'homme et qui taient devenues pour les Berbres une seconde nature ; leur empressement s'acqurir des qualits louables, la noblesse d'me qui les porta au premier rang parmi les nations...



les actions par lesquelles ils mritrent les louanges de l'univers, bravoure et promptitude dfendre leurs htes et clients, fidlit aux promesses, aux engagements et aux trairs, patience dans l'adversit, fermet dans les grandes afflictions, douceur de caractre, indulgence pour les dfauts d'autrui, loignement pour la vengeance, bont pour les malheureux, respect pour les vieillards et les hommes dvots, empressement soulager les infortuns ; industrie, hospitalit, charit, magnanimit, haine de l'oppression , valeur dploye contre les empires qui les menaaient, victoires remportes sur les princes de la terre,dvouement la cause de Dieu et de la religion ; voil, pour les Berbres ; une foule de titres une haute illustration, titres hrits de leurs pres et dont l'exposition ; mise par crit, aurait pu servir d'exemple aux nations venir, Que l'on se rappelle seulement les belles qualits qui les portrent au fate de la gloire et les levrent jusqu'aux hauteurs de la domination, de sorte que le pays entier leur fut soumis et que leurs ordres rencontrrent partout une prompte Obissance. Parmi les plus illustres Berbres de la premire race, citons d'abord Bologguin-Ibn-Ziri le Sanhadjien qui gouverna l'Ifrika au nom des Ftmides : nommons ensuite Mohamed-Ibn-Khazer et son fils EI- Kheir, Youof-Ibn Tachefin, rot des Lemtouna du Maghreb, et Abd el Moumen Ibn Ali, grand cheikh des Almohades et disciple de L'imam ÉI-Mehdi. Parmi les Berbres de la seconde race on voit figurer plusieurs chefs minents qui, emports par une noble ambition, russirent fonder des empires et conqurir le Maghreb central et le Maghreb-el-Acsa. D'abord Yacoub lbn-Abd EI-HACK, sultan des Beni-Merin ; puis, Yaghmoracen-Ibn-Zan, sultan des Bni Abd-el-Ouad ; ensuite, Mohammed-Ibn.Abd-el-Caou-Ibn-Ouzmar , chef des Bni-Toudjn. Ajoutons cette liste le nom deThabet-Ibn-Mendl, mir des Maghraoua, tablis sur le Chlif, et celui d'Ouzmar-Ibn-Ibrahim, chef des Beni-Rached ; tous princes contemporains, tous ayant travaill, selon leurs moyens pour la prosprit de leur peuple et pour leur propre gloire. Parmi les chefs berbres voil qui possdrent au plus haut degr les brillantes qualits que nous avons numres, et qui, tant avant qu'aprs l'tablissement de Ieur domination, jouirent d'une rputation tendue, rputation qui a t transmise la postrit par les meilleures autorits d'entre les Berbres et les autres nations, de sorte que le rcit de leurs exploits porte tous les caractres d'une autheticit parfaite. Quant au Zle qu' ils dployrent faire respecter le prsriptions de l'islamisme, se guider par les maxims de la loi et soutenir la religion de Dieu ; on rapporte, ce sujet, des faits qui dmontrent la sincrit de leur foi, leur orthodoxie et leur ferme attachement aux croyances par lequelles ils s'taient assurs la puissance et l'empire. Ils choisissaient d'habiles prcepteurs pour enseigner leurs enfants le livre de Dieu, ils consultaient les casuistes pour mieux connatre les devoirs de l'homme envers son cateur .
Ils cherchaient des Imams pour leur confier le soin de clbrer la prire chez les nomades et d'enseigner le Coran aux tribus ; ils tablissaient dans leurs rsidences de savants jurisconsultes, chargs de remplir les fonctions de cadi ; ils favorisaient les gens de pit et de vertu, dans l'espoir de s'attirer la bndiction divine en suivant leur exemple ; ilS demandaient aux saints personnages le secours de leurs prires ; Ils affrontaient les prils de la mer pour acqurir jes mrites de la guerre sainte ; ils risquaient leur vie dans le service de Dieu, et ils combattaient avec ardeur contre ses ennemis. Au nombre de ces princes on remarque au premier rang Youof-Ibn-Tachfin et Abdelmoumen-Ibn-Ali ; puis viennent leurs descendant et ensuite Yacoub-Ibn-Abd-el-Hack et ses enfants. Les traces qu'ils on laisses de leur administration attestent le soin qu'ils avaient mis fair fleurir les sciences, maintenir la guerre sainte, fonder des coles, lever des Zoua et des Ribat, fortifier les frontires de l'empire, risquer leur vie pour soutenir la cause de Dieu, dpenser leurs trsors dans les voies de la charit, s'entretenir avec les savants, leur assigner la place d'honneur aux jours d'audience publique, les consulter sur les obligations de la religion, suivre leurs conseils dans les vnements politiques et dans les affaires de la justice, tudier l'histoire des prophtes et des saints, faire lire ces ouvrages devant eux dans leurs salons de rception, dans leurs salles d'audience et dans leurs palais, consacrer des sances spciales au devoir d'entendre les plaintes des opprims, protger leurs sujets contre la tyrannie des agents du gouvernement, punir les oppresseurs, tablir au sige du khalifat et du royaume, dans l'enceinte mme de leurs demeures, des oratoires o l'on faisait sans cesse des invocations et des prires, et o des lecteurs stipendis rcitaient une certaine portion du Coran tous les jours, matin et soir. Ajoutons cela qu'ils avaient couvert les frontires musulmanes de forteresses et de garnisons, et qu'ils avaient dpens des sommes normes pour le bien public, ainsi qu'il est facile de le reconnaitre l'aspect des monuments qu'ils nous ont laisss. Faut-il parler des hommes extraordinaires, des personnages accomplis qui ont paru chez le peuple berbre ? alors, on peut citer des saints traditionnistes l'.me pure et l'esprit cultiv ; des hommes qui connaissaient par coeur les doctrines que les Tabs et les Imams suivants lavaient transmises leurs disciples ; des devins forms par la nature pour la dcouverte des secrets les plus cachs. On a vu chez les Berbres des choes tellement hors du commun, des faits tellement admirables, qu'il est impossible de mconnatre le grand soin que Dieu a eu de cette race. .." .

_________________
pour toutes les questions ladministration du site est ouvert tous
vous pouvez nous contactez par un message priv
tous ensemble pour un forum tres actif
Pour me contacter
Tlphone N 0033613995386
Merci de nous signaler chauque lien qui ne mache pas
..
mohamed

Mohamed



: 1266
: 27
Localisation : Paris
Emploi : etudiant en Classes Preparatoires aux Grandes Ecoles PCSI Lycee technique Raspail Paris
Loisirs : Internet Programmation Electronique
: 04/04/2007


:

    http://sciencemaths.c.la

    

      

- 

-  ::   :: 

 
: