العلوم الرياضية تنغير- محمد

le bou-gafer

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

le bou-gafer

مُساهمة من طرف sawtinghir في 2009-03-01, 13:09

qu'est-ce donc que ce djebel saghro ou devaient se livrer quelques-uns des plus durs et des plus couteauxcombats de toute la guerre du maroc? avant de l'aborder il faut traversé la grande pline qui separe de contrforts du Haut atlas le contrforytes de cettes vaste chaine qui apres de 100 km longure sur 80 de large et dans la masse aride ne portent parmis se piére que des touffes de thyme ou d'alfa .de pres C'est un monde chaotique est désert. Ca et la dans les fonts au bord des rares puits se découvrent dse cultures. Or,dans le Saghro méme les insoumes avaient fait leur fortures de la partie la mieux défendue par ses pentes rochers ,Ses abris et la mieux pourvueen eau -car il y avait des sources d'ailleursinsufu santes sur les plateaux supérieurs-le bou-gafer ils s'y considéraient comme horsd'atteinte.leurs marabouts leurs avaient assuré qu'elle était inviolable et que jamais l'infidéle ne pourrait les en déloger.là protégés par ces raides parois dans cet abri autour duquel la nature la plus tragique a dressé ses remparts de roc s'étaient réfugiés les rebelles:2000fusils aux mains d'excellents tireurs et avec eux des femmes plus enragées qu'eux mémes dans la volonté de la lutte prétes à faire le coup de feu à la place des morts et qui méme devient huer leur hommes lorsque ceux-ci a bout de forces parlérent de se rendre.mais aussi des enfants en tout prés de 5000 étre humains et enfin prés de 25000 tétes de détail moutons chevres anes chameaux des vivres avaitent été amassés pour plusieur mois il ne parissait pas possible à ses tribus Berberes que l'assaut leur fût donneé sur un si vaste espace, ni que cet assaut, livré dans des conditions aussi défavorables pût avoir reasson de leur ressulution ne povaient ils y repondre déja par une gréle de pierres? la montagne elle -méme leur fournissait des armes .leur possition était inexpugnable, et la Baraka, la leur garantissait.le chef qui les comandait, ASSO-OU-BASLAM était un homme au beau visage grave au corps maigre et musclé impassible et indifférent D'apparence mais fier et plein de dignité ,et qui imposait la confiance.ils avaient la chance d'avoir un chef reconnu par toutes leurs tribus. ce qui découplait leurs forces,,leur longue résistance se fut émiettée plus vite sans lui. IL fut l'âme des assiégés. le haut commandement mésestima-t-il au au début la montagne et l'adversaire qui tous deux se devaient révéler farouches farouches et intransigeants? il pensait avoir raison de ces ennemis avec desdes troupes supplétives sans avoir recours au forces réguuliére.partisans et goumiers donnent des marcheurs infatigables, accoutumés aux plus rapides efferts. il est vrai qu'ils sont meilleurs dans la surprise et le pillage que dans la lutte qui se prolonge.les tribus qu'ils rencontraient en face d'eux étaient les plus guerriéres et leur inspireraient plus de crainte que nous ne pouvions le supporer.on comptait qu'ils escaladeraient ces pentes avec l'aide
avatar
sawtinghir
*** عضو جديد *** مرحبا بك على منتديات العلوم الرياضية

ذكر عدد الرسائل : 20
العمر : 26
Localisation : tinghir
Emploi : talib
تاريخ التسجيل : 28/02/2009

بطاقة الشخصية
ملاحظات:

معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://www.sawtinghir.tk

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة


 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى